Cher … / Chère …!

Ce que j’ai à vous dire – comment DIEU travaille avec une per­sonne misérable, je pense que vous avez bien le droit de le savoir. Depuis plusieurs années je sais en mon for intérieur qu’il me faut fonder une communauté (ordre). Cette pensée devint toujours plus pressante. Combien de fois je pensais ou disais en moi: „Suis-je encore normale? – Est-ce vraiment la volonté de DIEU? – Me fais-je des idées? – Et d’ailleurs, com­ment cela doit se faire?“ – Je n’étais pas du tout sûre. Alors je confiai tout à DIEU en pensant: „Il décidera et dispo­sera si cela doit être Sa volonté. Il me le montrera un jour clairement.“ Alors le temps était venu …

Le 19 septembre 2010, je fondais la “Communauté laïque de saint Joseph”

En ce jour nous fêtâmes saint Joseph comme Père nourricier et adoptif de JÉSUS. Cela a aussi une profonde signification, que cela eut lieu justement en cette fête.

Cette communauté laïque est consacrée particulièrement à saint Joseph.

Les membres restent chez eux en civil.

Lors de l’admission, les membres reçoivent les règles, une image de saint Joseph avec une courte prière bien définie et une médaille de saint Joseph. Les membres reçoivent tous les mois une circulaire. Des questions à ce sujet seront toujours adressées à moi personnellement, pas par une tierce per­sonne.

Les règles

1.  Les membres se consacrent à saint Joseph.

2.  Avec cette consécration et la remise de la médaille a lieu en même temps l’admission.

3.  Ils confient leur vie à saint Joseph.

4.  Ils font l’abandon quotidien à la volonté de DIEU.

5.  Ils prennent soin de ne pas trop parler – comme saint Joseph.

6.  Ils prennent saint Joseph pour modèle dans les vertus.

7.  La Communauté agit en silence – comme saint Joseph l’a fait.

8.  Ils font connaître saint Joseph afin que cela lui donne une plus grande joie.

9.  La bonne intention quotidienne est pour l’Église et pour le salut des âmes.

10.  Ils prient quotidiennement une courte prière bien définie, que chacun reçoit avec les règles et qui est pourvue de 300 jours d’indulgences.

11.  Ces règles n’obligent pas sous peine de péché.

Les membres s’efforceront de faire connaître saint Joseph. Par exemple en rencontrant des gens dont on connaît les sou­cis: en leur confiant d’aller auprès de saint Joseph, le grand aide, protecteur et avocat au Ciel. Ensuite s’adresser à saint Joseph pour ces personnes.

Si quelqu’un, de sexe féminin comme masculin, se sent at­tiré, il peut en tout temps se faire inscrire chez moi. Pour les personnes qui, habitant un pays/continent plus éloigné, dû à l’âge ou pour d’autres motifs, ne peuvent pas venir person­nellement pour l’admission à Rehetobel, alors une “admission par correspondance” est aussi possible.

Un jour ou l’autre se cristallisera de cette communauté  un ordre religieux – DIEU seul sait quand!? Peut-être que j’en verrai le jour.

De tout cœur et avec la bénédiction de saint Joseph,
 

                  Mère Paula