Octob­re 2021

 

JÉSUS se souvient 

de Sa maison paternelle

Com­me sou­vent, JÉSUS s’était éloi­g­né pour être seul. Il était assis près d’un petit feu, qu’Il réa­li­men­tait pour qu’il ne s’éteigne pas.

JÉSUS racon­te: „J’ai repen­sé aux jours où j’étais encore  à la mai­son, aux jours que j’ai pas­sés avec Ma Mère et avec Joseph. J’ai pen­sé à la façon dont Ma Mère uti­li­sait les copeaux de bois que Joseph lui don­nait pour entre­tenir le feu dans not­re maison.

Je Me suis rap­pe­lé com­ment, petit gar­çon, Je M’étais  assis sur les genoux de Joseph et qu’il Me racon­tait les vieil­les his­toires de la Sain­te Écri­tu­re, tan­dis que Marie, Ma Mère, était assise tran­quil­lement et écou­tait la douce voix de Joseph. La voix fer­me mais pai­si­ble de Joseph a tou­jours appor­té une gran­de joie à Ma Mère, et en de tel­les soi­rées, elle pou­vait s’asseoir et l’écouter pen­dant des heu­res. Par­fois, Joseph et Marie chan­tai­ent ensem­ble un chant, réci­tant des psau­mes qui louai­ent et glo­ri­fi­ai­ent DIEU. Enfant, J’ai appré­cié leur amour dans les chants. Je Me suis sou­ve­nu avoir som­bré dans le som­meil pen­dant que Joseph et Marie chan­tai­ent de beaux chants d’amour à DIEU. Un soir, Ma Mère chan­ta un chant qu’elle avait inven­tée elle-même. Joseph en était enchan­té et louait DIEU pour Ses mer­veil­leux dons au mon­de en Marie!

Ce soir-là, alors que tous deux étai­ent si pleins de joie et que J’étais au milieu d’eux, l’amour dans leurs cœurs gran­dis­sait de plus en plus jusqu’à ce qu’ils pen­sas­sent écla­ter. Ils pleurè­rent des lar­mes deplus

close

Lettre mensuelle

de la com­mu­n­au­té laï­que
de saint Joseph