Chapelet à saint Joseph

Qui veut véné­rer saint Joseph, peut aus­si le réjouir avec la priè­re du cha­pelet. À cet effet, il exis­te aus­si un enre­gis­tre­ment audio prié par l’Évêque-à‑l’Épée (en alle­mand) que l’on peut se four­nir auprès www.neuchristen-onlineshop.com

Commencer par:

A Nom du PÈRE et du FILS et du SAINT-ESPRIT. Amen!


Cour­te pro­fes­si­on de foi
:

Je crois en DIEU, le PÈRE Tout-puis­sant, Créa­teur du Ciel et de la terre, et en JÉSUS-CHRIST, Son FILS uni­que, qui a été con­çu du SAINT-ESPRIT, est né de la Vier­ge Marie, a souf­fert sous Pon­ce Pila­te, a été cru­ci­fié, est mort et a été ense­ve­li, est descen­du en enfer, le troi­siè­me jour est res­sus­ci­té des mor­ts, est mon­té au Ciel, est assis à la droi­te du PÈRE en com­mu­ni­on du SAINT-ESPRIT, d’où Il vien­dra juger les vivants et les morts.

Je crois au SAINT-ESPRIT, qui est SEIGNEUR et qui don­ne la vie, qui est ado­ré et glo­ri­fié com­me le PÈRE et le FILS.

Je crois en l’Église, une, sain­te et apos­to­li­que, fon­dée par JÉSUS-CHRIST, avec les sept saints Sacre­ments insti­tués par Lui.

Je crois à la com­mu­ni­on des Saints, à la rémis­si­on des péchés, à la résur­rec­tion de la chair et à la vie du mon­de à venir. Amen!

Gloire au PÈRE et au FILS et au SAINT-ESPRIT, com­me il était au com­men­ce­ment, main­ten­ant et tou­jours et dans l’éternité. Amen!

Not­re PÈRE, Toi qui es au Ciel! Sanc­ti­fié soit Ton Nom! Ton règ­ne vien­ne! Ta volon­té soit fai­te sur la terre com­me au Ciel!

Don­ne-nous aujourd’hui not­re pain quo­ti­di­en; par­don­ne- nous nos offen­ses com­me nous par­don­nons aus­si à ceux qui nous ont offen­sés. Et ne nous lais­se pas suc­com­ber à la ten­ta­ti­on, mais déli­v­re-nous du mal!

Car c’est à Toi qu’appartiennent le règ­ne et la for­ce et la sple­ndeur d’éternité en éter­ni­té. Amen!

Les trois premiers “Ave” avec les insertions suivantes:

Je Te salue, saint Joseph, père nour­ri­cier bien-aimé de JÉSUS-CHRIST et choi­si par DIEU com­me époux de Marie. Tu es plein de grâces, car le SEIGNEUR est avec Toi. Tu es béni ent­re les Saints et JÉSUS, Ton Fils adop­tif, (…) est béni. 

  • Béni soit DIEU le PÈRE qui nous a créés!
  • Béni soit DIEU le FILS qui nous a rachetés!
  • Béni soit DIEU le SAINT-ESPRIT qui nous a
    sanc­ti­fiés!

Saint Joseph, prie auprès de Ton divin Fils pour nous pau­vres pécheurs, main­ten­ant et à l’heure de not­re mort. Amen! 

Gloire au PÈRE …

À chaque fois après le “Gloire au PÈRE”:

Ô mon JÉSUS, par­don­ne-nous nos péchés, pré­ser­ve-nous du feu de l’Enfer, con­du­is tou­tes les âmes au Ciel, sur­tout cel­les qui ont le plus besoin de Ta misé­ri­cor­de. Amen!

Saint Michel Archan­ge, de Ta lumiè­re illu­mi­ne-nous!
Saint Michel Archan­ge, de Tes ailes pro­tège-nous!
Saint Michel Archan­ge, de Ton épée défends-nous et sauve-nous! Amen!


Erstes Gesetzchen:

Not­re PÈRE, Toi qui es au Ciel …

5 “Ave” avec les insertions correspondantes à chaque (…)
Gloire au PÈRE …

Ô mon JÉSUS …

Saint Michel Archange … 

De la même façon suivent les autres “Ave”.

*  *  *

Mys­tè­res joyeux

  • que Tu as atten­du dans une joie paternelle
  • auquel Tu don­nas tous Tes soins pater­nels à Sa naissance
  • que Tu as joy­eu­se­ment por­té dans Tes bras paternels
  • que Tu as pré­sen­té au temp­le avec Marie
  • que Tu as retrou­vé au temp­le avec Marie

Freu­den­rei­cher Rosenkranz

  • Den Du, hei­li­ger Josef, in väter­li­cher Freu­de erwar­tet hast
  • Für des­sen Geburt Du väter­li­che Vor­sor­ge trafst
  • Den Du, hei­li­ger Josef, voll Freu­de in Dei­nen väter­li­chen Armen trugst
  • Den Du, hei­li­ger Josef, im Tem­pel mit­auf­ge­op­fert hast
  • Den Du, hei­li­ger Josef, im Tem­pel mit Maria wie­der­ge­fun­den hast

Mys­tè­res douloureux

  • qui a sué du sang pour nous
  • qui a été fla­gel­lé pour nous
  • qui a été cou­ron­né pour nous d’épines
  • qui a por­té pour nous la lour­de croix
  • qui a été cru­ci­fié pour nous

 

Mys­tè­res glorieux

  • qui est res­sus­ci­té des morts
  • qui est mon­té au Ciel
  • qui nous a envoyé le SAINT-ESPRIT
  • qui T’a joy­eu­se­ment reçu au Ciel
  • qui T’a éle­vé à un si haut degré au Ciel