Saint Joseph

L’Évêque-à‑l’Épée dit ce qui suit sur saint Joseph:Ce que l’Église a sti­pu­lé, expri­mé et célé­bré à pro­pos de saint Joseph, tout ceci est pous­siè­re com­pa­rée à sa gran­deur et à sa gloire. Joseph était le gar­di­en du plus grand mys­tè­re sur terre, du plus grand tré­sor que DIEU pos­sé­dait jadis sur terre. Il était maît­re de la mai­son au-des­sus de Marie et de JÉSUS. Selon la loi jui­ve, il était le chef de famille.

Le chef de la Sain­te Famil­le
Pour­quoi pen­sez-vous que DIEU a mis aux côtés de Marie cet hom­me? Pour que les gens ne voi­ent pas que cet Enfant n’a pas été con­çu dans des cir­con­stan­ces nor­ma­les. Si elle avait été sans hom­me avec l’Enfant, elle aurait été alors lapi­dée selon la cou­tume jui­ve. Alors DIEU lui don­na un hom­me, et l’homme devait être tel que l’on pou­vait dire que l’Enfant est de ce père. Joseph devait éga­le­ment avoir un âge cor­re­spondant, car Marie était très jeu­ne et d’une beau­té jusqu’au bout des doigts. Tout était de pure beau­té, com­me DIEU l’avait pen­sé. Donc Il n’a pas pla­cé un vieil­lard à ses côtés, un vieil hom­me avec une peti­te touf­fe de che­veux. Joseph n’était pas un vieil hom­me, com­me il est sou­vent repré­sen­té, avec un rabot et une scie dans sa main, scru­tant le mon­de. C’était une per­son­ne sédu­i­s­an­te, intel­li­gen­te et judi­cieu­se. Il res­sem­b­lait au SAUVEUR com­me deux gout­tes d’eau.

Joseph a tous les droits auprès de DIEU
Joseph est glo­ri­fié au Ciel en tant que Père, en tant que Père nour­ri­cier et adop­tif. DIEU lui a don­né une place qu’aucun Saint ne pos­sè­de. À sa maniè­re, il est plus grand que n’importe quel Saint, sauf Marie. Joseph a reçu un patro­na­ge sur tout. Il a tous les droits auprès de DIEU. Saint Joseph est si sou­vent appa­ru, princi­pa­le­ment dans les monas­tè­res pau­vres. Il se ten­ait là avec de la nour­ri­tu­re, avec des fruits qui n’étaient pas de ce mon­de, pas non plus du Ciel, mais du Para­dis. Joseph appa­raît tou­jours avec un corps com­me JÉSUS et Marie. Donc DIEU l’a aus­si emmené au Ciel avec corps et âme, il est avec un corps glo­rieux Là-Haut. À un moment donné, l’Église le com­pren­dra ou le sai­si­ra et l’annoncera. Joseph est beau­coup plus grand que nous ne le croyons.

 

Pou­voir d’intercession de Joseph
Vous, êtres fémi­nins, êtres mater­nels, pro­fi­tez pour vous de Joseph; pro­fi­tez pour vous de ce cof­f­re au tré­sor que DIEU Lui-même a rem­pli. Joseph a les mêmes droits au Ciel com­me il les avait à la peti­te mai­son de Naza­reth. Oui, il a encore plus de droits, car au Ciel tout ce que l’on a fait sur terre devi­ent plus grand, plus impres­si­on­nant. JÉSUS veut le glo­ri­fier pré­cis­é­ment par­ce qu’il est tel­lement incon­nu encore. Appor­tez à saint Joseph vos sou­haits. Avez-vous du chag­rin avec vos maris, alors pre­nez cet époux. Il peut fai­re beau­coup dans vot­re maria­ge. Vous, les hom­mes, cher­chez-le, ce saint Josef, par­ce que le maria­ge en effet n’est pas une affai­re pri­vée – c’est un Sacre­ment; et un Sacre­ment doit être accom­pli com­me DIEU le veut, sinon c’est un sacrilège.

Celui qui a des lut­tes cont­re la pure­té, pren­ne saint Joseph com­me modè­le et aide idé­als. Joseph n’avait pas eu la moind­re pen­sée impu­re dans sa vie. Aux côtés de Marie, la créa­tu­re la plus pure, DIEU vou­lait que son Époux soit abso­lu­ment pur et saint. Ce qui est admi­ra­ble chez Joseph, c’est qu’il était une per­son­ne com­me nous. Il n’avait pas ces dons de grâces pri­vi­lé­giés com­me la Mère de DIEU.

Neu­vai­ne à saint Joseph

Saint Joseph au Trô­ne divin
Joseph, Marie et JÉSUS étai­ent sur terre un lien soli­de­ment noué par DIEU et le sont con­stam­ment au Ciel. Il n’est pas pos­si­ble qu’ils se soi­ent sépa­rés tout sim­ple­ment après la mort et que Joseph ait main­ten­ant sa place quel­que part au Ciel en tant qu’un Saint quel­con­que. Non! Je vois sou­vent saint Joseph se tenir ensem­ble avec son Épou­se Marie au Trô­ne divin de leur Fils JÉSUS, par­fois der­riè­re le Trô­ne légè­re­ment de côté ou se ten­ant un peu en avant. Par­fois il souf­fle à l’oreille de son Fils: „Ah! Exauce donc cet­te priè­re!“, et le SAUVEUR le regar­de en sou­riant: „Tu as rai­son, en effet ce n’est plus une gran­de joie pour toi aus­si quand tu por­tes ton regard sur la terre. – C’est bon, qu’il en soit ainsi!“ 

Donc, réfu­gi­ez-vous auprès de saint Joseph – il est un assi­stant complet!